Les empreintes digitales : les nouvelles technologies

 

Les empreintes digitales sont à la base, un moyen de reconnaissance des individus. Utilisées par les services de Police, elles jouent un rôle important dans l’identification. Ces mêmes empreintes permettent aujourd’hui d’activer un processus de mise en marche ou d’ouverture. Équipées de capteurs optiques, ces nouvelles technologies reconnaissent l’empreinte apposée. En déposant le doigt sur une platine en plastique dur ou en quartz, l’empreinte se réfléchit sur une sorte de mini caméra. Le processus d’activation s’enclenche à partir de ce moment précis. À usage personnel ou professionnel, cette technologie s’étend à de nombreux objets.

 

La clé usb à empreinte digitale

 Le stockage des données dans les entreprises et les métiers de la défense est un point important. Pour conserver des dossiers ou informations confidentielles, un moyen fiable est nécessaire.

Les fichiers papier entreposés dans une pièce fermée courent un risque. Un incendie ou un cambriolage ne sont pas inévitables.

Les fichiers gardés sur le disque dur d’un ordinateur ne sont pas non plus en sécurité. Un virus peut tout à fait endommager les données.

Dans le secteur bancaire, dans le domaine de la défense ou de l’État, de nombreuses informations doivent rester confidentielles. C’est pour cela que la clé usb personnalisée à empreinte digitale est idéale. Comme elle ne reconnait que l’empreinte de votre doigt, personne ne peut accéder aux informations stockées.

Les coffres-forts à empreinte digitale

Les coffres-forts servent généralement à conserver de l’argent, des objets de valeur, des dossiers confidentiels ou toute sorte d’objets personnels. Même si on peut aisément les conserver dans un coffre-fort en banque, il est aussi possible d’en posséder un chez soi.

Fermé grâce à un code personnel, il est normalement impossible qu’une tierce personne ne puisse l’ouvrir. Mais, il peut, par exemple, tout à fait être découpé après avoir été volé. Certains films nous ont démontré que les coffres forts pouvaient s’ouvrir autrement. Mais il ne s’agit pas uniquement de fiction, il est aussi possible, dans la réalité, d’ouvrir un coffre sans détenir le code confidentiel.

Dans la lignée des nouvelles technologies, le coffre-fort biométrique s’utilise via les empreintes digitales. Ne pouvant reconnaître qu’une seule et unique empreinte, il permet de conserver en toute sécurité des effets personnels de valeur.

 

La porte biométrique

Les portes sont habituellement à serrures et l’ouverture s’effectue grâce à l’usage d’une clé. Il s’agit de celles qu’on trouve habituellement dans les habitations ou les bureaux. Sinon, elles peuvent être électriques, elles sont alors reliées à une télécommande. Par exemple, les sas dans les banques ou les établissements publics en sont équipés.

La porte biométrique permet de contrôler l’entrée des visiteurs. Grâce à un système fonctionnant avec les empreintes digitales, la porte biométrique empêche des personnes étrangères de pénétrer dans certains locaux. Elle peut ainsi équiper un bureau ou une pièce de la maison.