Statistiques de la production d’énergie en Europe

L’une des préoccupations politiques majeures de l’Union européenne (UE) relatives à la sécurité de l’approvisionnement énergétique reste aujourd’hui la dépendance de l’Union vis-à-vis des importations d’énergie, notamment pour ce qui est du pétrole et, plus récemment, du gaz. En effet, plus de la moitié (53,9 %) de la consommation intérieure brute d’énergie de l’UE en 2009 provenait de l’importation.

Les statistiques de production d’énergie primaire en Europe

La tendance générale de la production d’énergie primaire dans l’UE-27 continue d’être en baisse, car l’approvisionnement en matières premières tend à s’épuiser et/ou les producteurs ne voient plus d’intérêt à l’exploitation de ressources limitées. En 2009, la production totale d’énergie primaire dans l’UE-27 a ainsi atteint 812,2 millions de tonnes-équivalent pétrole (tep). Au cours de cette année, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne, suivis de la Pologne et des Pays-Bas ont été les plus grands producteurs d’énergie primaire en Europe.

Énergie au Royaume-Uni

L’exploitation énergétique au Royaume-Uni a débuté par la création de mines de charbon, puis par l’exploitation du pétrole et du gaz naturel off-shore en mer du Nord. Il y a aussi l'énergie nucléaire qui a joué un rôle significatif et que le pays tente de relancer, sans oublier les énergies renouvelables et plus particulièrement les éoliennes qui font partie des priorités du pays depuis plusieurs années. Dans le "top ten" mondial du rapport 2012 de l'Agence internationale de l'énergie, le Royaume-Uni occupe la 10ème place des producteurs d'électricité nucléaire (62 TWh, soit 2,2 % du total mondial - données de 2010), la 8ème place pour la part du nucléaire dans la production d'électricité nationale avec 16,4 %, et la 9ème place pour la puissance installée nucléaire (11 GW). Le pays est aussi le 9ème importateur de gaz naturel (données de 2011), le 7ème importateur de charbon (données de 2011) et le 5ème producteur mondial d'électricité à partir de gaz naturel (175 TWh - données de 2010). Les émissions de GES étaient de 7,54 tonnes de CO2 par habitant en 2009 au Royaume-Uni (Allemagne : 9,32 ; France : 5,52).

Énergie en France

En 2011, les exportations d'énergie primaire de la France (électricité et produits raffinés) représentaient 32,5 Mtep, les importations totales d’énergie représentaient 157,4 Mtep (essentiellement du gaz, dont la production locale est très faible, et des produits pétroliers), tandis que la production locale (indigène) d'énergie primaire représentait 138,9 Mtep (dont 115,3 Mtep d'électricité nucléaire). L’essentiel de l’énergie produite en France est sous forme d'électricité (120,9 Mtep, sur un total de 138,9 Mtep produites), provenant pour 78,7% du nucléaire. Le pays se classe ainsi à la seconde place des producteurs d'énergie nucléaire au monde après les USA. Le reste de la production d’électricité provient de centrales thermiques et de sources d’énergie renouvelables  (production hydroélectrique : 9%, et plus marginalement, éolienne : 2,2% et énergies solaires : 0,4%).